Pfff gros retard dans le postage des derniers articles people, c’est au point que Baptiste ne sait même pas que Kate Moss est une top-model, et que Carla Bruni est une chanteuse plus ou moins française. Enfin on sait pas, ça fait autant débat que la Libye directement au Sud ou alors à l’Est de la France. C’est compliqué d’être amnésique en Essonne, ça donne lieu à des jeux débiles où on a tous un post-it sur le crane avec le nom de quelqu’un d’autre, et à chaque coup ça ne rate pas il y a toujours quelqu’un qui est Larusso et quelqu’un d’autre qui est lui-même. Et ça on n’en parle pas assez.

Retour aux people! Articles qui datent au moins de 2007 :

Les people rentrent en politique:

politique.jpg

Cela va maintenant faire une semaine (SIC, je vous l’ai dit que j’avais du retard…) qu’Oprah Winfrey a apporté son soutien à Barrack Obama dans la course aux présidentielles américaines. Barrack Obama, le petit jeune (46 ans) du camp démocrate aurait trouvé là un appui choc face à Hillary Clinton ? «Pas si simple», disent les analystes.

Oprah Winfrey est une vraie star aux Etats-Unis: elle anime le talk-show le plus regardé du pays et influence fortement la fameuse ménagère de moins de cinquante ans. Sa première implication politique donne de l’impact à ses déclarations.
Mais d’après un sondage réalisé par le Washington Post et ABC News, plus de 8 Démocrates sur 10 estiment que le soutien d’Oprah à Obama ne fera aucune différence le jour des élections primaires. 10% ont même déclaré que ça les découragerait de voter pour Obama! Mêler people et politique n’est en effet pas très bien vu aux Etats-Unis.
Les Démocrates sont considérés par leurs détracteurs comme trop « people » et « Hollywood », ce qui a par exemple amené George Clooney à ne supporter aucun candidat par peur d’être un frein plus qu’un atout.

Mais le soutien d’Oprah a fait des émules: d’après le New York Post, Will Smith a contacté le staff d’Obama pour en faire partie. Quant à Denzel Washington, il a publiquement apporté son soutien au candidat : « Je n’apprécie personne plus que lui », sans pour autant vouloir prendre part à la campagne.

Pour savoir à quel point c’est mon sexy en France et la conclusion sage de Denzel Washington, c’est ici

Et je me suis enfin penchée sur un sujet qui me turlupine depuis un bon moment:

Comment fait-on un super tube qui lance sa carrière avec une chanson sur un parapluie???

riri.jpg

19 ans, trois albums, sept semaines numéro 1 du top 100 des Billboard et une chanson: «Umbrella», qui a fait connaître la chanteuse de la Barbade dans le monde entier. Certains l’avaient déjà découverte il y a deux ans avec «Pon de Replay» ou l’an dernier avec «SOS» pour son deuxième album.

Rihanna est une machine à tube et c’est le dernier en date qui a fait d’elle une artiste reconnue. «Umbrella», chanson diffusée pour la première fois le 14 mai 2007 et qui au lieu d’être un tube de l’été s’est transformée en tube tout court, toujours passé en boîte cet hiver.

Reprise pas moins de 25 fois, en version punk, rock, ska et même à la mandoline, la préférée des internautes est une version beaucoup plus soft qui change le beat irrésistible d’ «Umbrella» pour la transformer en ballade romantique et acoustique.

A tel point que Rihanna sort cette semaine une reprise d’elle-même, version slow, qu’on peut écouter sur Perez Hilton.

A priori, une chanson sur un parapluie n’avait pas vraiment de chance de connaître ce destin. Mais tous les fans se sont penchés sur ses paroles et y ont trouvé des métaphores, des plus évidentes aux plus mirobolantes.

Pour tout savoir sur les tordus qui voient n’importe quoi dans les chansons de Rihanna c’est ici

Publicités