Mon petit Baptiste, voilà mon article de la semaine dernière pour obstyles, sur la belle Eva Mendès qui en plus a l’air rigolote.

eva.jpg

Finis les rôles de potiche! Après le très sombre «La nuit nous appartient» où elle jouait la petite amie de Joaquin Phoenix, Eva est la star de «Live», tourné à la manière d’un documentaire autour de son personnage Katy.

On avait découvert Eva Mendes dans «Fast and Furious 2», et ça ne présageait rien de bon. Clairement là pour sa plastique et la «cuban touch», Eva ne risquait-elle pas de se retrouver étiquetée «petite copine potiche exotique du héros»? C’était méconnaître la jeune femme de 33 ans qui ne fait que ce qu’elle veut, quand elle le veut.

Dans «Live!», Eva est non seulement le personnage principal mais aussi la productrice exécutive du film. Elle s’en flatte lors d’une interview pour le JDD: «Le rôle était écrit à la base pour un homme. Les dialogues n’ont pas été changés […] J’ai trouvé le financement sur mon seul nom. Etre bankable, parvenir à s’imposer dans un univers qui reste résolument masculin, c’est ma fierté.»

Elle y joue une productrice de télé-réalité prête à tout, même à inventer le programme plus aberrant que «Koh Lanta à la Star’ac»: un jeu de roulette russe en direct, où ceux qui restent en vie gagnent 5 millions de dollars.

Dans la vraie vie, Eva est aussi productrice, comme Katy. Mais ça ne lui viendrait jamais à l’idée de faire «Live!» parce que, comme elle l’expliquait au JDD, «la médiatisation de la violence, c’est obscène, ça me met hors de moi. Par contre, si un téton dépasse, on crie tout de suite au scandale.»

Il faut dire qu’aux Etats-Unis, le rapport très décontracté d’Eva avec la sexualité et le corps tranche un peu.

Pour savoir toutes les situations où Eva se retrouve toute nue c’est ici!

PS: Pour ceux qui n’ont pas encore vu « We own the night », allez-y ça vaut vraiment le détour. Robert Duvall + Joaquin Phoenix + Mark Wahlberg + Eva Mendès = Need I say more?

Publicités