You are currently browsing the category archive for the ‘USA 2008’ category.

Deuxieme papier, sur les petits college students malins qui comptent louer leur chambre pendant le week end de l’inauguration d’Obama

Got a ticket to the Inauguration but nowhere to stay? Your only hope may be local college students.

But don’t think you’ll get off cheap. Washington’s college students appear to be dedicated young capitalists: The going rates for student apartments popping up on Facebook and Craigslist range from $500 to $1,800 a night during Inauguration weekend. And some even require a minimum stay.

As the inaugural frenzy grows, universities in and around Washington have already started preparing for the influx of non-students who intend to live on campus for a few days in January. Most have strict rules about subletting, which amount to: “Don’t.” Students are not allowed to sublease their room, for any reason.

That does not mean they won’t break that rule — and some colleges, aware of the temptation, have sent warnings. Students at The George Washington University received an email recently that reminded them, in bold letters and even bigger font than usual, that “they are not permitted to sublease or rent their space per the terms of the Undergraduate Housing License Agreement.”

La suite est la

Premier de mes deux papiers pour Politico ce week-end :

At home, he’s sometimes considered a bit of a liability — prone to speaking his mind too freely, a lightning rod for conservatives, subject to, ahem, personal controversies and clashes with the press.

But abroad, former President Bill Clinton is a rock star — the brand name for happier U.S. engagement with the world. And he could be one of Hillary Rodham Clinton’s chief assets if she becomes secretary of state.

“The Clinton brand is a good one,” said Dana Allin, an expert on trans-Atlantic affairs at the London-based International Institute for Strategic Studies. “Her husband’s administration is remembered fondly, maybe even more fondly in retrospect, after eight years of Bush.”

“Bill is a popular guy in Europe,” said Constanze Stelzenmueller, director of the German Marshall Fund’s Berlin office. “He is very touchy-feely, and on a more serious note, he is educated, and Europe felt taken seriously and understood” during his administration. The hope is that “some of that might rub off on his wife.”

President-elect Obama is expected to announce his national security team after Thanksgiving, and Hillary Clinton is the odds-on favorite for secretary of state. Clinton’s selection came after her husband agreed to provide extensive financial disclosures to Obama’s transition team and to ensure that his future activities overseas would not conflict, politically or financially, with his wife’s role as the nation’s top diplomat.

La suite ici

So! Last week was a busy one! As well as getting three articles in French Weekly Le nouvel observateur, I got my first own pretty byline down here at Politico and I am mighty proud:

Three months after wildly enthusiastic crowds greeted Barack Obama on his whirlwind visit to England, Germany and France, the Democratic presidential candidate remains the overwhelming favorite among Europeans who crave new leadership in their America ally.

A worldwide poll published last week by the Canadian newspaper La Presse asked citizens in eight countries, including five in Europe, who they would choose in November’s U.S. presidential contest if they could vote. Obama trounced Republican John McCain, polling 83 percent in Switzerland and sailing to over 60 percent support in France, Great Britain and Belgium.

“He is an image of America the world can understand,” said Nicholas Dungan, president of the New York-based French-American Foundation, which aims to strengthen ties between the close, if occasionally testy allies. “He is about hope, he is a global character, he is young and charismatic, and the fact is, he has emphasized that he wants to work with others.”

While the La Presse poll confirmed “a sound denunciation of the George W. Bush presidency and of American policies,” the newspaper reported, it also found widespread admiration for Obama, who many Europeans view as a symbol of the American dream.

But some political analysts said they feared Europeans were so awed by the Obama package — young, black, eloquent, and worldly — that they were ignoring the fine print.

“Barack Obama may be a citizen of the world, but he would be president of the United States,” Dungan warned.

Read the rest of the goodies here

This not the first byline of this great internship I’ve also written

– About why debates are so watched in Baltimore

– Three « tale of the tape », one for each debate (and by that I mean the 2nd and 3rd presidential debate + the VP debate. if you want the tale of the first one, it’s here, written by Avi Zenilman)

– About who could be the next HHS secretary

– And how McCain had ties to some sketchy extreme right organization

Plus I did research for that fun piece by Daniel Libit on how the word « fundamental » is way over used

Karine, une source anonyme (aussi appelee « papa ») m’a dit que tu approuvais mes papiers people/ politique alors un cadeau rien que pour toi !

Dans l’Obs de jeudi dernier (courez l’acheter avant que le nouveau sorte !) special Etats-Unis, j’ai trois superbes articles qui prennent bien six pages quand on compte la pub.

1. Le papier d’ouverture de la sequence Air du Temps sur l’engagement des people en politique

2. Un article sur les nouvelles femmes qui montent dans l’audiovisuel americain (Tina Fey bien sur, mais aussi Elizabeth Hasselbeck pour les talk shows, et Maria Bartiromo pour les journalistes)

3. Un article tourisme parce que…. parce que bon. C’est plein de bons plans pour voyager moins cher aux Etats-Unis

Il y a deux semaines pour obstyles j’ai fait un papier sur Sarah Palin ou la politique version people américaine. Je l’ai signé « De Washington », et ça c’est la classe. J’aurais pu le mettre en ligne plus tôt, mais non !

Les aventures de la vice-présidente républicaine n’annoncent rien de bon pour les politiciens français. Déjà choqués par les comparaisons Carla – Cécilia dans Closer, et par les paris sur le père de l’enfant de Rachida Dati qui alimentent les blogs français, les scandales US de la présidentielles risquent de les scier. Décryptage.

1) Les couvertures de magazines

A Paris, nos politiques se retrouvent contre leur gré sur les couvertures des tabloïds, et font de temps en temps, avec leur accord, la une de magazine plus « réputés » type Paris Match. Ça donne généralement lieu à des dossiers passionants où l’on apprend que Nicolas Sarkozy mange des corn flakes nature au petit dej.

Mais aux Etats-Unis, les politiques sont décidément les nouveaux people. Et en pleine période électorale, ils s’en servent: John McCain, sa vice-présidente Sarah Palin et Barack Obama se sont tous retrouvés en une de People magazine et US weekly, avec un bonus pour Palin qui a fait Us Weekly, People, et Ok magazine en l’espace de deux semaines.

Tout ça pour des interviews plus ou moins savamment orchestrées:le titre du numéro Obama est « Michelle Obama, pourquoi Barack m’aime » alors que celui de Palin est « Bébés, mensonges et scandales ».

2) Les histoires glauques de bébés

Pendant que certains Français curieux se demandent qui est le père de l’enfant de Rachida Dati, les Américains se lâchent. La rumeur la plus folle qui court sur Sarah Palin, c’est que son dernier bébé (elle a cinq enfants), Trigg, trisomique, ne serait pas son fils mais celui de sa fille aînée, qui est elle-même aujourd’hui enceinte. Blogs, tabloids, et publications très sérieuses comme Vanity Fair ont même compilés des frises temporelles pour tenter de résoudre le mystère.

Là encore, la candidate n’aide pas le phénomène : l’histoire de sa grossesse est en elle même assez étrange (lire l’article du Nouvel Observateur) et sa campagne refuse obstinément de répondre officiellement à la question « Trigg est-il le fils de Sarah Palin ? »

3) Fallait pas tromper…

On se souvient encore du soap opéra Cecilia-Nicolas pendant l’aventure de Cécilia avec Richard Attias. Leur escapade à New York photographiée par Paris Match avait valu à son rédacteur en chef, Alain Génestar, de se faire renvoyer. Bon les politiques trompent leurs conjoints, c’est pas bien, ce n’est pas non plus la fin du monde pour les Français.

Chez les Américains, en revanche, ça ne rigole pas. Cet été, l’ancien candidat démocrate à la présidence – et qui aurait pu devenir vice-président d’Obama avant le scandale – John Edwards nous a refait un mensonge à la Bill Clinton du style : mais non, je n’ai pas couché avec cette femme… bon si, en fait, mais c’était pas ma faute. define « sex ».

Côté Républicain, c’est Sarah Palin qui est soupçonnée d’adultère. Le National Enquirer, une source pas très recommandable mais qui a révélé l’affaire Edwards, affirme que Palin a trompé son mari Todd avec l’ancien associé de Todd. Et pour ajouter aux suspicions, l’ancien associé vient de remplir une motion d’urgence pour que le procès-verbal de son divorce soit scellé. Vivement 2012…

Post publié sur le blog “En direct des Etats-Unis” de l’express.fr

Catastrophe au Congres : la chambre des représentants a rejeté le plan Paulson de 700 milliards de dollars pour tenter de sauver les banques americaines.

La faute à qui? A Nancy Pelosi disent les Republicains, qui accusent la Speaker démocrate de la chambre des Representants d’avoir fait un discours beaucoup trop partisan ce matin, alors que les négociations de la semaine derniere et ce week-end jouaient toutes sur le bipartisme.

Il reste une toute petite chance d’arranger les choses : par un détail administratif, le vote pourrait rester discretement « ouvert », laissant le temps aux democrates de partir convaincre des parlementaires de transformer leur « non » en « oui ». Avec 205 votes pour et 228 contre, il s’agit de trouver 13 personnes pour arriver aux 218 necessaires pour faire passer la loi.

Vus les speeches des leaders républicains qui s’enchainent sur le theme « A bas Nancy! », c’est pas gagné… et il se pourrait bien qu’une toute nouvelle proposition naisse à la place.

En attendant, les bourses pleurent.

Post publié sur le blog “En direct des Etats-Unis” de l’express.fr

L’organisation « Jews vote » a lancé une nouvelle initiative aujourd’hui, tout en humour 2.0. Cible : la Floride, swing state fatal aux Democrates en 2000, qui s’annonce tout aussi important cette année, et plus particulierement les juifs du troisième age qui résident en Floride.

Ca donne Sarah Silverman, comique juive très très politiquement incorrecte (elle a gagné deux Emmy awards la semaine dernière pour sa video « I’m F***ing Matt Damon » ou elle annoncait en musique a son fiancé qu’elle l’abandonnait pour partir batifoler avec l’acteur hollywoodien), qui charge les jeunes juifs americains de rendre visite a leurs grands parents pour les convaincre de voter Obama.

Enjoy :

The Great Schlep from The Great Schlep on Vimeo.

Youhou!

Aujourd’hui j’ai enfin pu sortir du Xcel Center, direction les rues de Saint Paul à la recherche de manifestants (d’anarchistes, dixit l’autre stagiaire) pour les vidéos n’importe quoi de James Kotecki

Après une demi-heure de marche infructueuse, on rentrait dépités en newsroom quand BAM on est tombé sur une manif de Code Pink . C’était ma première manif américaine ! Les femmes (et quelques hommes) de Code Pink étaient tout en rose, stylés façon statue de la liberté ou Miss America, et ont passé leur temps à chanter et à danser en manifestant.

Ceci est un article juste pour Quentin, camarade de classe passionné par les jambes :

Qui est qui?

So yesterday, while we were waiting for houuuuuuuuuuuuuurs in line to get into the convention center, some sort of protest was going on. A 4 people doing yoga with a big flag kind of protest

« Are you doing yoga to protest? »

« I don’t like the word protesting. We are doing yoga to send positive vibes into this building »

« Come on guys! Gay rights! I will get on my knees for gay rights! »

« Seriously! Being for gay rights doesn’t make you gay! It’s not contagious! And I bet out of this line, there are at least 3 people who are either gay or lesbian! »