You are currently browsing the tag archive for the ‘humour’ tag.

Dude. I know. ça fait au moins dix ans que je n’ai pas posté, mais bon. Dehors il fait moche, j’ai tellement de travail que j’ai envie qu’il fasse encore plus moche pour être forcée de rester sous la couette avec du chocolat chaud et un dvd. Et puis Mélissa s’est remise à blogguer, tout le monde s’est énervé sur le multimédia sur Twitter, bref, j’ai eu envie de retoucher à ce blog.
ça tombe bien, ça fait pile trois mois que mon premier article a été publié sur Slate, alors le voilà:

Dix cadeaux à éviter pour la St-Valentin

(Ou pourquoi le fouet en peau de chèvre, les roses, et un ptit plat au sperme c’est pas des supers idées de cadeaux)

Publicités

Semaine très occupée entre rapport de stage, paper d’environ une infinité de mots sur creating war heroes, devoirs habituels, interviews indécrochables et articles pour obstyles!

Mardi soir j’étais aux Gérard du cinéma avec Baptiste (je conseille son blog, il a fait un stage à Europe 1 juste après le scandale « Pascal-Sevran-est-mort—ou-pas ») et Jean-Baptiste. On a bien rigolé on a bu du champagne et mangé des petits fours bizarres.

ça a donné ça pour obstyles:

20h15, mardi 13 mai. Dans la petite salle de cinéma du Club Marbeuf, 8ème arrondissement de Paris, c’est le bazar. Normal, c’est la cérémonie des Gérard, le rendez-vous second degré et mauvais goût du cinéma français qui couronne chaque année les pires films français, à la manière des razzies awards américains.
A peine 15 minutes avant le coup d’envoi, le maître de cérémonie Frédéric Royer jette un coup d’œil à ses fiches alors que deux types sont encore en train de sprayer «Cérémonie des Gérard du cinéma 2008» sur le décor – littéralement – en carton.

«C’est un budget Michel Gondry», explique pince sans rire «l’envoyé spécial» de la cérémonie à Cannes, en vrai-faux duplex depuis son téléviseur en carton. Par terre, des parpaings sprayés à la peinture dorés attendent les lauréats des Gérard, mais aucun gagnant ne viendra les récupérer ce soir.

Pas de Jean-Paul Rouve pourtant récompensé par le «Gérard du plus mauvais animal dans un rôle d’animal» «pour son rôle dans «Ce soir, je dors chez toi», ni de Régis Wargnier qui avait pourtant gagné le «Gérard du film où on sait pas si on s’en va, si on revient, ou alors quoi?» avec «Pars vite et reviens tard»… On ne verra pas non plus le grand gagnant de la soirée «Asterix aux Jeux Olympiques», sacré «Plus mauvais film de l’histoire du cinéma en 2007».

Pendant une demi-heure de show, les présentateurs enchaînent les récompenses grinçantes, les vannes potaches et les imitations des journalistes en période cannoise (avec lunettes de soleil et ventilateur qui fait bouger les cheveux bien sûr).

Bilan? Un moment ludique et pédagogique, où l’on apprend comment écrire un scénario de film français… Grâce à une super machine inventée par les organisateurs de la cérémonie: six rouleau de papier essuie-tout où sont écrits des bouts de phrases, montés sur des manches à balais. Ça donne des cadavres exquis pas gentils, comme ce «Clovis Cornillac joue au tennis avec Kad Merad, qui couche avec sa mère (jouée par Catherine Deneuve). Ils décident de faire le tour du monde et regardent tomber la pluie.»

Une soirée très sympathique où l’on rit beaucoup, avec à la sortie champagne, petits fours et auto-congratulations, un peu comme à Cannes en fait!

Pour regarder la cérémonie c’est ici,

Le SSP c’est le Sarah Silverman Program. Sarah Silverman est une comique américaine qui adore faire du politiquement incorrect. Ses sketchs sont souvent méchants, pas toujours drôles, mais quand ils le sont c’est vraiment hilarant.

Ce que j’aime le plus c’est qu’elle sort depuis genre 6 ans avec Jimmy Kimmel, un hôte de late night show (comme Conan O’brien ou David Letterman) et que régulièrement il l’invite sur son plateau. Ils se font des sessions de bitchin et d’auto promos franchement sympas.

Bref la dernière fois qu’elle est allée sur son show elle lui a offert un cadeau:

J’adore voir Matt Damon (que personnellement je ne trouve pas sexy du tout Non non! pas taper!) faire le guignol.

(vous aviez peut-être entendu parler de Sarah Silverman à cause de ses blagues au moment où Paris Hilton allait en prison :

ou encore des derniers mtv vmas et de ce qu’elle a fait sur britney spears (je trouve pas de version sous-titrée, n’hésitez pas si vous en avez une!)

Enjoy!

Vodpod videos no longer available. from www.cracked.com posted with vodpod

Comme Quentin est un petit malin, et que, je suppose, il s’embêtait, il a inventé un chouette passe-temps (aussi chouette que la fois où il m’a pastichée, sauf que là vous aussi vous pouvez participer!)

Et dès le lendemain, Libé sortait sa une sur cette même idée! Quels copieurs je te jure…

Il s’agit donc de noter le petit Nicolas Sarkozy, qui attend ses parents au rayon joujou du grand magasin pour savoir s’il a mérité une barbie pour son premier semestre:

« Puisque les ministres du gouvernement s’apprêtent à recevoir chacun leur bulletin de notes au domicile parental, il n’y a aucune raison que le délégué de classe y échappe. Pour remplir les notes et les appréciations du livret semestriel de l’élève Nicolas S., je vous invite à vous rendre ici. L’évaluation doit être complète, rigoureuse et pragmatique. Le directeur de l’Ecole de la Présidence me charge de vous rappeler que le redoublement n’est pas toujours une solution : 5 ans de primaire, c’est déjà long. En revanche, le conseil de discipline peut, en cas de bavardages incessants voire de comportement inadmissible de l’élève, s’avérer une solution efficace. »

Note importée du chouette –et nouveau– blog de Baptiste

« Après tous les votes, une moyenne par matière et une finale seront calculées. Le bulletin sera envoyé aux parents de Nicolas Sarkozy et, comme Boulevard 117 est un directeur d’école moderne, à l’élève lui-même, à l’Elysée.
Si vous ne vous sentez pas compétents pour noter dans certaines matières, ne votez pas !
On n’a jamais vu un professeur de sport évaluer son élève en biologie.
Les commentaires les plus justes (pas forcément les plus drôles mais ça aide) seront également publiés. »

Si ça vous fait rire, le bulletin à remplir est ici , puis à envoyer à notonsnicolas@gmail.com.

Résultats le 5 février.

Il y a la chanson du dimanche! Et ouais je sais j’arrive après tout le monde, c’est ça de pas réactualiser son blog pendant trois semaines mais c’est pas grave, ça sera pour ceux qui connaissent pas:

La chanson du dimanche c’est deux gars qui chaque dimanche mettent en ligne une chanson sur l’actualité du moment

Ma préférée: Nicolas et Rachida

Une rien que pour les fans de Peter Gumbel et de son obsession pour le pouvoir d’achat

Vendredi dernier conversation 725/Newsroom

17:16 moi: mariiiiiiiiiiiiiiie

t pas en voix?

marie: nan pute

moi: pourquoi?

petasse?

marie: bah c’est fini et je m’en vais bientôt ert toi?

moi: mais je croyais que ça finissais à 18h

je suis en 724

17:17 je badde

marie: courage ma belle

moi: faut que jécrive un article et tout ce que je veux faire c rentrer

je suis découragée du journalisme la

marie: bientot le week end et les copain et les calins

moi je pense sérieusement à faire une école de cuisne

cuisine

moi: mmf

miam

ce matin je me suis dit

pourquoi je suis pas devenue patissière?

17:18 tu me diras au moins là je grossis pas à cause de ce que je fabrique

marie: moi j’ai uine fourcehtte autour du cou depuis 10 jours pour me sentir bien

moi: loool

LOLF même

on parle pas assez de l’effet cathartique de la fourchette

Promis demain je poste Beytout.

En attendant….

Dites oui aux Daft Hands

Et oui aux Daft Bodies!

Perso je préfère les mains, même si j’avoue que le fait qu’aucune des deux ne se trompe dans la deuxième vidéo est assez impressionant.

Depuis deux jours, Héloïse vient en cours avec des tasses Starbucks particulières. Elles sont bien sûres aux couleurs de Noël parce qu’après tout c’est dans 45 jours, et que Starbucks en a profité pour refaire ses tasses et sa carte, et augmenter du même coup de 30 centimes leur café déjà hyper cher!

Mais le truc vraiment sympa, c’est l’inventivité au niveau du prénom.

Héloïse donc, s’appelle Héloïse. Niveau surnoms il y a Hélo, Lolie et Moïse (don’t ask).

Mais pas chez Starbucks! Nan, là-bas elle s’est appelée « Hélouise » hier, et « Elodie » aujourd’hui!

Je suis un peu vexée je veux une tasse Saicille.

Aujourd’hui en cours de radio,  par le prof:

« Vous savez moi, Gildas il me disait les journalistes ça doit être des plombiers-zingueurs. »